1 STEIN + CO. / LE BLOQ

Les joueurs disposent de parallélépipèdes identiques de 2x3x4 et doivent en poser un sur le plateau à leur tour de jeu. La pièce doit en toucher une autre déjà posée par au moins une portion et elle ne doit pas être de la même hauteur que les autres pièces qu’elle touche. Lorsque des cases sont isolées au milieu ou au bord du plateau, elles rapportent des points au joueur qui vient de fermer cette surface à condition qu’un autre bloc ne puisse pas y être jouer. Dernière règle à ne pas oublier : la deuxième condition de pose n’est pas obligatoire lorsque le coup ferme une zone.

Encore un jeu aux règles simplissimes mais qui vous fera bien cogiter. Pas évident de savoir si c’est le bon moment de prendre quelques points faciles ou de les sacrifier avec l’espoir de récupérer l’initiative ailleurs pour en obtenir plus. Ce calcul se compliquera encore à plus de deux joueurs mais le jeu gagnera en divertissement. On s’amusera également d’observer l’agencement des pièces qui petit à petit prend la forme d’une cité.

1 STEIN + CO et LE BLOQ sont deux éditions du même jeu. Le premier dont le nom est un jeu de mot (1 STEIN = Einstein) est en bois et le second en plastique. Avec le premier les pièces ont tendance à glisser sur le plateau, problème corrigé dans le second grâce aux encoches dans lesquelles les pièces tiennent bien en place. Dommage que le marqueur de score présent dans le premier ait disparu dans le second. Ça aurait pu être parfait.

Edition : Holzinsel 2003

Edition : Goliath 2007

This entry was posted in Ma ludothèque. Bookmark the permalink.

Comments are closed.