ABALONE

Sur un plateau hexagonal à cases hexagonales, chaque joueurs possèdent 14 billes. Le but du jeu est d’expulser hors du plateau 6 billes adverses. Pour pouvoir pousser une ou deux billes, il faut être en position de « sumito » c’est à dire en supériorité numérique. Il existe 3 sortes de sumito : 2 contre 1, 3 contre 1 et 3 contre 2.

ABALONE a un lourd défaut. En effet il suffit de sacrifier jusqu’à 5 billes pour pouvoir concentrer le reste au milieu du plateau et ainsi devenir totalement indélogeable. La partie se terminant par un match nul. C’est pour cette raison que je vous conseille vivement de jouer les nombreuses variantes. Par exemple de jouer en « blitz » dont le but est d’expulser une seule bille, voir deux. Ou bien encore de jouer avec une bille neutre centrale de couleur différente qui servira de « ballon » et qu’il faudra expulser pour gagner. Ainsi les parties seront plus rapides et le beau mécanisme restant du sumito les rendra toujours passionnantes. Il faudra néanmoins revoir les stratégies. Vous pouvez également vous servir dans les innombrables variantes de positions de départ comme les fameuses marguerites (photo ci-dessus).

ABALONE est simple, beau, épuré, sensuel, captivant, mais il n’est pas le remplaçant moderne des grands classiques du genre comme on aurait pu le penser à un moment.

🙂 Règles simples. Mécanisme élégant. Matériel absolument superbe surtout en version deluxe avec le plateau en palissandre. Parties passionnantes.

🙁 Les règles de base sont à éviter et il est préférable de jouer en variante.

Edition : Parker 1997

 

This entry was posted in Ma ludothèque. Bookmark the permalink.

Comments are closed.