LE SHOGI

shogi, position de départ

 

Le shōgi est le jeu d’échecs japonais que j’ai découvert grâce à Fabien Osmont dont je conseille fortement la lecture de son livre. Au début j’étais très réticent car j’avais peur d’avoir beaucoup de difficulté à reconnaître les pièces mais finalement on s’y fait vite car se n’est pas si compliqué (contrairement au xiangqi). Les amateurs d’échecs n’auront aucune difficulté pour s’adapter au shogi avec lequel il possède des points communs.

Dans le shogi, il n’y a pas de pièces noires et blanches. Toutes sont de la même couleur et c’est leur orientation sur le plateau qui indique leurs camps respectifs . Cela est dû au fait que les pièces capturées peuvent être remises en jeu dans le camp de celui qui s’en est emparées, au prix d’un coup. C’est le parachutage. Il compense grandement la faible mobilité générale des pièces par rapport au jeu d’échecs classique. En effet, au shogi  il n’y a pas de mat rapide ni même de roque. Une partie commence par de petits coups prudents de développement tranquille. Puis, une fois que les prises ont commencé, le parachutage peut accélérer les choses.

On y retrouve des pièces bien connues : le roi, une tour, un fou, les cavaliers, les pions (les deux derniers sont un peu différents). Et on y découvre les généraux d’or et d’argent, et la lance. Les pièces peuvent être promues (sauf le roi et le général d’or) par un mouvement dans la zone des 3 dernières lignes, sans que ce soit toujours obligatoire. Elles sont alors retournées et deviennent pour la plupart des généraux d’or sauf la tour et le fou qui gagne un peu plus de mobilité. Au shogi, la pièce la plus forte est la tour promue.

Tout comme aux échecs, les pièces ont une valeur matérielle basée sur la valeur basique du pion. En voici un aperçu :

Pièces Valeur Valeur promue
Pion 1 10*
Lance 4 9
Cavalier 5 9
Général argent 7 9
Général or 8
Fou 11 15
Tour 13 17
Roi —**

* Un pion promu a plus de valeur qu’un général d’or grâce à la perte de la promotion lors de sa capture.

** Le roi à une valeur matériel infini mais une valeur de force supérieur à celle du général d’or.

Vous trouverez les règles complètes du shogi sur ce lien : http://fr.wikipedia.org/wiki/Sh%C5%8Dgi

Le shogi est un jeu ancestral qui a été énormément théorisé. Beaucoup de variantes existent dans différentes taille de plateau mais la plus commune se joue en 9×9.

Si le shogi vous intrigue, je vous conseille de faire un tour sur le site de la fédération française où vous trouverez plein de choses intéressantes.

Ci dessous, une partie rapide sur PlayOK avec les pièces occidentalisées. Elle vous donnera une bonne idée du jeu et de son déroulement. Les pièces promues apparaissent en rouge.

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *