FABRIQUER UN JEU DE HEX

J’ai découvert le jeu de Hex il y a deux ans. J’ai tout de suite été intrigué par ses cases hexagonales et ses règles simples et je me suis immédiatement renseigné pour m’en procurer un. Malheureusement, il est quasi impossible de le trouver dans le commerce, la première édition date des années 50 et est très dure à trouver.

Même si il est  possible , en cherchant un peu, d’en trouver des versions artisanales plus ou moins jouables, je me suis dit pourquoi ne pas me le fabriquer moi même, surtout que je possédais déjà des pierres de go en plastiques qui font parfaitement l’affaire. Ne restait plus qu’à faire le plateau.

Je me suis tout de suite orienté vers une version souple et roulable que je pourrai facilement ranger et transporter. Mon idée était donc d’imprimer le plateau préalablement dessiné sur du papier transfert, puis de l’appliquer sur un morceau de tissu ou un drap.

Alors, comment dessiner des hexagones ? En cherchant un peu sur internet, j’ai trouvé un excellent petit programme pour faire des grilles d’hexagones : DrawHexGrid. Je pense qu’il a été conçu à l’origine par des joueurs de wargames, mais il est tout à fait possible, grâce à ses petites options (nombre d’hexagones, résolution et orientation de l’image, couleurs…), de s’en servir pour concevoir toute sorte de jeux à cases hexagonales.

La taille du plateau dépend de deux choses importantes : le diamètre de mes pierres de go et le format des feuilles de papier transfert que je pouvais trouver. Après m’être renseigné dans une boutique spécialisée dans les transferts sur T-shirts et suite à leur réponse négative pour la réalisation de mon projet, j’ai fini par m’acheter un lot de plusieurs feuilles transfert A4 pour textile blanc. (D’ailleurs, si vous connaissez une boutique où il est possible d’imprimer sur papier transfert grand format, je suis preneur ;).)

Après quelques calculs et tests d’imprimerie, j’ai estimé que je pouvais faire un plateau de 16×16 sur deux largeurs de feuille A4, sachant que je tenais absolument à rajouter deux colonnes noires et blanches pour les bords. Celles-ci ne sont pas indispensables et deux joueurs connaissant bien le jeu peuvent s’en passer. Mais pour les novices, leur présence est pratique pour la compréhension des règles.

N’ayant pas d’imprimante couleur, le plateau serait donc gris, pour bien faire la différence avec les bords noirs et blancs, et les deux coins « ouverts » gris foncés.  Une belle couleur aurait été bien plus joli, mais je n’avais pas le choix. Une manipulation Photoshop feuille par feuille s’ensuit avec coloriage et gommage. Le plateau est en 6 parties sachant que les deux dernières sont faites sur la largeur d’une feuille A4 mais découpées :

Les différentes parties numérotées du plateau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne restait plus qu’à imprimer les parties sur les feuilles de papier transfert, à découper le bas des 3 parties du haut pour bien les ajuster aux 3 autres, puis à appliquer soigneusement les transferts sur de la feutrine blanche acheter au mètre. La toute dernière tache consiste à découper la feutrine au cutter en laissant 1 cm tout autour du plateau.

Voici les 6 parties à prendre et imprimer. Servez -vous !
hex1, hex2, hex3, hex4, hex5, hex6

Je suis très content du résultat qui est tout à fait jouable, même si les feuilles ne sont pas pile-poil alignées. Mais bon, là je chipote.
Attention à l’application des feuilles transfert, c’est l’étape la plus délicate.

This entry was posted in Construction de jeux. Bookmark the permalink.

Comments are closed.