MALAWI

Sur un plateau de 6×6 cases, chaque joueur dispose de 6 pions qui contiennent des anneaux en forme de perles. Le but du jeu est d’amener un de ses pions sur la première ligne adverse. A son tour, un joueur doit choisir une action parmi trois possibles. Déplacer un de ses pions dans toutes les directions mais du nombre exact d’anneaux qu’il contient, attaquer un pion adverse à distance pour lui éliminer tous ses anneaux, ou bien enlever tous les anneaux d’un de ses pions pour les redistribuer un par un sur ses propres pions au choix.

Il faut bien l’admettre, beaucoup de jeux se ressemblent et pas seulement dans le domaine des jeux abstraits. Certains mécanismes nous remet en mémoire un jeu auquel on avait déjà joué et parfois on ressent même une impression de plagiat. Mais rien dans MALAWI m’évoque directement un autre jeu. Ce qui me laisse penser qu’il contient une belle part d’originalité et de surprise. Malawi mérite d’être exploré en profondeur car quelque-chose me dit qu’il s’agit d’un excellent jeu.

Edition : Piatnik 1993

This entry was posted in Ma ludothèque. Bookmark the permalink.

Comments are closed.