PUSH-OVER


PUSH-OVER se joue sur un plateau 5×5. L’objectif est d’aligner 5 plaques de sa couleur horizontalement, verticalement ou même sur les deux grandes diagonales. À son tour, il faut en introduire une sur un côté du plateau. Il est possible de pousser toute une ligne ou une colonne et même d’éjecter celle se trouvant à l’extrémité. Cependant il est interdit d’éjecter celle qui vient tout juste d’être jouée par votre adversaire et il faudra attendre le tour suivant pour y être autorisé.

PUSH-OVER est sorti dans les années 70, une époque où l’on jouait aux jeux de société en buvant de l’alcool fort, en fumant du tabac brun dans des fauteuils en cuir et souvent accompagné par une belle et jeune adversaire impressionnée par votre intelligence virile. C’est ce que beaucoup de boites de jeux tendaient à nous faire croire en ce temps, ce qui nous fait bien rire maintenant, et les choses ont bien changées depuis. En tout cas à l’époque les jeux abstraits n’avaient pas besoin de thème pour être appréciés et c’est bien le cas de ce PUSH-OVER qui n’a rien perdu de sa superbe. Des règles hyper-simples pour un jeu de réflexion non-dénué de richesse et qui finalement fonctionne très bien. Il est à mon sens un des meilleurs jeux d’alignement que je connaisse, trop souvent essentiellement tactiques. PUSH-OVER propose quand même un peu de stratégie notamment sur la possibilité d’éjecter et de garder sur le plateau une majorité de pions de sa couleur.

Et si je le connais si bien c’est parce que j’y ai pas mal joué sur mon ordinateur quand j’étais ado. Car PUSH-OVER a été adapté sur Atari ST et Commodore Amiga en 1990 sous le nom d’ANTAGO dont je vous ai trouvé un aperçu sur YouTube. Il s’agit exactement du même jeu :

Edition : Ceji 1980

This entry was posted in Ma ludothèque. Bookmark the permalink.

Comments are closed.